Faciliter le parcours de santé


Le parcours de santé est l’organisation d’une prise en charge globale et continue d’un patient ou d’un usager dans son territoire de santé.

Il nécessite le juste enchaînement et/ou l’action coordonnée des acteurs de la prévention, du sanitaire, du médico-social et du social. Il faut donc organiser la coordination des interventions professionnelles que ce soit lors des phases aigües de la maladie d’un patient comme lors de l’accompagnement global d’un usager sur le long terme.

Ceci nécessite une évolution assez majeure de notre système de santé pour réunir prévention, soins, suivi médico-social voire social et faire émerger une véritable médecine de parcours.

Les parcours constituent une véritable révolution qui place les patients au centre de la prise en charge. En effet, centré actuellement sur la prise en charge hospitalière, notre système de soins est remarquable pour traiter les épisodes aigus d’une pathologie : en revanche, il devient inadapté et trop cloisonné au moment de soigner dans la durée des personnes vieillissantes ou atteintes de maladies chroniques. D’où la nécessité d’investir et de réorganiser l’offre de premier recours.

Chiffres clés :

  • Plus de 15 millions de Français souffrent d’une maladie chronique.
  • L’activité en hospitalisation à domicile (HAD) : 4,1 millions de journées en 2012 pour 153 000  séjours et  103 000  patients (+ 5,4% par rapport à 2011).
  • Télémédecine : 331 projets en 2012
  • Hôpital numérique : 400 millions d’ € prévus d’ici 2017 dont  9,8 millions d’€ dédiés au programme en 2013
  • Territoire de soins numérique : Une enveloppe de 80 millions d’€ allouée au programme dans le cadre  des investissements d’avenir


Le numérique au service de la simplification du parcours de soins

La médecine de parcours amène nos systèmes de soins à un changement de paradigme profond : replacer les patients au centre de la prise en charge. Ce ne sont plus eux qui doivent s’adapter au système de santé mais au système de s’organiser pour répondre à leurs besoins. Cela passe donc par l’adaptation de la prise en charge, des relations entre les professionnels, des structures et des moyens autour des malades, leur entourage et leurs besoins…

Un chantier immense dont un des leviers est le digital. En effet, pour soutenir la mise en place d’une médecine de parcours, les solutions numériques peuvent s’avérer particulièrement intéressantes pour amener plus de fluidité et simplifier la communication entre tous les acteurs du système de santé.

Ainsi dans une vision très globale du parcours de soins, le numérique peut faciliter le sur-mesure afin de proposer :

La diffusion d’informations de qualité dans un objectif de prévention mais aussi la préparation en amont de l’entrée en établissement de santé, en allant jusqu’à la prise et au rappel de rendez-vous.

Un accueil chaleureux et d’optimiser la gestion des flux de patients grâce notamment à des bornes d’orientation ou d’accueil et des systèmes de gestion de files d’attentes avec un affichage dynamique pour informer sur les délais de prise en charge.

Un accompagnement dans la compréhension de la maladie et de la prise en charge avec des outils d’éducation thérapeutique, mais aussi soulager et divertir le patient en lui proposant une expérience multimédia « comme à la maison » et en lui permettant de maintenir un lien social avec son entourage.

Un accompagnement au retour à domicile soit basé sur de l’éducation thérapeutique ciblée soit en allant jusqu’aux solutions de télésuivi. La coordination des interventions des acteurs de santé à domicile et le bon partage de l’information entre ces derniers, l’hôpital et le médecin traitant est également un chantier auquel le digital peut apporter des solutions.

Orange Healthcare accompagne les acteurs du système de soins dans cette révolution.

Notre expertise dans l’hébergement et la transmission des données médicales mais également notre capacité d’intégration nous permettent de pleinement contribuer à la modernisation des systèmes de santé.

Aux côtés des Agences Régionales de Santé et des Centres Hospitalier et des Groupements Hospitaliers de Territoire, nous aidons à développer la coopération sanitaire et permettons d’améliorer la fluidité de l’information pour une plus grande productivité, réactivité et coordination.

Demain, se soigner sans passer par la case hôpital

Hospitalo-centré, notre système de santé actuel a besoin de décloisonnement. En effet, le vieillissement de la population mais aussi l’explosion du nombre de malades chroniques impose de pouvoir suivre ces patients au long court et non plus uniquement lors des phases critiques nécessitant une hospitalisation.

Ainsi de nombreuses structures d’accès à des soins de premiers recours se développent localement avec les maisons de santé pluridisciplinaires. Ces entités regroupent des professionnels de santé de différentes spécialités qui exercent en libéral dans un même lieu, le plus souvent en milieu rural (dans 80% des cas). Elles permettent de maintenir une offre de santé au plus proche des populations tout en améliorant les conditions d’exercice des professionnels.

Le développement des solutions de télémédecine découle également de ce constat. Que ce soit pour les personnes âgées ou les malades chroniques, elles facilitent le suivi médical des patients depuis leur domicile, leur lieu de travail ou de vacances et permettent de s’affranchir des distances pour bénéficier d’une expertise médicale adaptée. Ainsi les professionnels de santé de proximité profitent de l’expertise d’un spécialiste distant et peuvent discuter ou affiner un diagnostic avec eux. L’utilisation des ressources médicales disponibles est optimisée, le maintien à domicile du patient est garanti dans des conditions rassurantes pour lui, les dégradations de son état étant anticipées par le renforcement du lien avec le personnel soignant et ainsi les traitements lourds limités.

Enfin, le temps de séjour à l’hôpital, quand il devient indispensable pour une intervention est grandement réduit par le développement des interventions en ambulatoire. Grâce à un accompagnement en amont et au retour à domicile, l’ambulatoire permet des hospitalisations de moins de 12h sans hébergement de nuit avec une qualité et une sécurité des soins équivalentes à celles des hospitalisations conventionnelles.

On en parle sur Twitter

Parcours de santé
Une liste Twitter par ‎@OrangeHCare

Télémédecine 360 @TLM360FR

Tu es étudiant ou interne en médecine ? C'est le moment de te prononcer sur la télémédecine ! Remplis ce questionnaire https://t.co/4dsXPueGzh organisé par l'@ANEMF, l'@ISNItwit et la @sf_telemedecine jusqu'au 31 Décembre. #formationtelemedecine https://t.co/JuIQngs4cL

Haute Autorité Santé @HAS_sante

Patients, nous évaluons le #dispositifmédical BLINK® Intensive Tears PLUS (flacon) solution intra-oculaire / solution stérile pour irrigation #oculaire.Contribuez>https://t.co/aqUsoObkoA

Haute Autorité Santé @HAS_sante

Nous évaluons le #dispositifmédical BLINK® Intensive Tears (flacon et unidose) solution intra-oculaire / solution stérile pour irrigation #oculaire.Contribuez>https://t.co/aqUsoObkoA

Les mots du parcours santé

L’organisation d’une prise en charge globale et continue des patients et usagers au sein de leur territoire de santé.

Elle recouvre les hospitalisations de moins de 12 heures sans hébergement de nuit, avec une qualité et une sécurité des soins équivalentes à celles des hospitalisations conventionnelles.

Les Agences Régionales de Santé ont pour mission d’assurer, à l’échelon régional, le pilotage d’ensemble de notre système de santé. Elles sont responsables de la sécurité sanitaire, des actions de prévention menées dans la région, de l’organisation de l’offre de soins en fonction des besoins de la population, y compris dans les structures d’accueil des personnes âgées ou handicapées. Elles garantissent une approche plus cohérente et plus efficace des politiques de santé menées sur un territoire et permettent une plus grande fluidité du parcours de soin, pour répondre aux besoins des patients.

Les Maisons de santé pluridisciplinaires visent à offrir à la population, en un même lieu, un ensemble de services de santé de proximité tant en matière de soins que de prévention et constituent une réponse à l’évolution des modes d’exercice souhaitée par de nombreux professionnels de santé.