Le machine learning au service du suivi de maladies chroniques


23 février 2018

En partenariat avec Sanoïa, Orange Healthcare a utilisé cette approche pour détecter des poussées chez des patients atteints de rhumatismes inflammatoires (Polyarthrite Rhumatoïde et Spondylarthrite Axiale).

Le « machine learning » ou « apprentissage machine » en français, est un champ d’étude de l’intelligence artificielle permettant à un ordinateur d’adopter une méthode pour réaliser un apprentissage automatisé, de façon à pouvoir réaliser un certain nombre d’opérations complexes. 

L’objectif visé est de rendre l’ordinateur capable d’apporter des solutions par le traitement d’une quantité astronomique d’informations. Cela offre la possibilité d’analyser et de mettre en évidence les corrélations qui existent entre deux ou plusieurs situations données, et de prédire leurs différentes évolutions.

En utilisant cette méthode, en analysant 15 millions données issues des capteurs d’activité d’une cohorte de 170 patients suivis pendant 3 mois par l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, les data scientists d’Orange Labs ont pu développer un modèle qui détecte les poussées de la maladie avec un taux de fiabilité de 96%.

Une application très concrète du potentiel des big data dans la santé.
Pour en savoir plus, venez nous rendre visite sur le Salon Big Data, les 12 et 13 mars prochains à Paris !

Toutes les informations sur le Salon Big Data (inscription gratuite)
https://www.bigdataparis.com/?utm_source=srch&utm_medium=adw&utm_campaign=bdp18&gclid=EAIaIQobChMIpdLVpK2l2QIVhzLTCh0gdQN-EAAYASAAEgLUcPD_BwE (ouvre un nouvel onglet)

Lire le CP sur ce projet
https://www.orange.com/fr/Press-Room/communiques/communiques-2017/Orange-Healthcare-et-Sanoia-valident-l-utilisation-du-Machine-Learning-pour-le-suivi-des-Rhumatismes-Inflammatoires-Chroniques (ouvre un nouvel onglet)

Découvrez le détail des conclusions de cette étude